Chers amis francophones qui visitez ce blog;
Je tiens à vous remercier pour vos visites, et même si je ne peux pour le moment publier en français, je vous encourage à laisser des commentaires si vous le souhaitez. Si vous avez de s questions à poser, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Hi bloggers;
Thank you for your visits, even if I cant't post in English yet I encourage all of you to leave yours comments. If you have any questions, I'll try to answer back as soon as possible.

lunes, 20 de abril de 2015

Lilas en una botella de Orangina // Lilas dans une bouteille d'Orangina




Bolígrafo de tinta indeleble y acuarela sobre agenda reciclada 11x15

Porque las flores que cautivan mi corazón son las que fueron robadas por amor...
Anque se marchiten, para mí, permanecerán siempre frescas.


Antes de poner el color. Bolígrafo de tinta sobre agenda reciclada 11x15


Parce que les fleurs qui me ravissent le cœur sont celles qui ont été volées par amour...
Même si elles fanent, pour moi, elles resteront pour toujours fraîches.



jueves, 16 de abril de 2015

La primavera, la alergia y yo // Le printemps, l'allergie et moi



Rotulador sobre hoja del blog de notas 10x10 de mi cocina

Comme il est beau le printemps, n'est pas vrai?
- En résument: des éternuements sans pause, mon nez qui coule, ma tête comme une grosse caisse... bgrrrxzvbrr...

Pero, jiiiiiii... el día me da una tregua: ¡¡LLUEVEEEEE!!


Rotulador calibrado sobre agenda reciclada 11x15


Mais, hé, hé... le jour me fait trêve:  IL PLEUT!!



sábado, 4 de abril de 2015

Pestiños: la receta de mi madre // Pestiños: la recette de ma mère


Los pestiñitos en la última página de mi Moleskine...
Les pestiños sur la dernière page de mon cahier Moleskine...


Rotulador calibrado, acuarelas y bolígrafo de tinta blanca sobre Moleskine 13x21

La receta de mi madre...
La recette de ma mère...



Rotulador calibrado y acuarelas sobre Moleskine 13x21

Los intérpretes sobre el papel...
La troupe sur le papier...

La última página de mi Moleskine posando orgullosa con parte del elenco


 Y los de verdad, que posaron para mi dibuengendreo...
 Et les modèles rééls qui ont posé pour mon dessin...


¡¡Ñam!!




 Et la recette pour mes amis français:

Ingrédients:
1 verre et demi d’huile d’olive
1 verre et demi de vin “fino”
1 baton de cannelle
L’écorce d’un citron non traité
1 càc de graines de sésame blond
1 càc d’anis vert
½ càc de sel
½ càc de bicarbonate
Farine de blé
Cannelle en poudre et sucre

Préparation:

1.       Dans une casserole, mettre ensemble l’huile, l’écorce de citron et le baton de cannelle. Chauffer à feu doux jusqu'à ce que l'écorce soit dorée. Retirer du feu. Ajouter le sésame et l'anis, laisser infuser.
2.       Dans un grand saladier mettre le vin et ajouter l’huile, sans l’écorce de citron et la cannelle. Bien mélanger.
3.       Incorporer le sel et le bicarbonate. Mélange et petit à petit, ajouter la farine.
4.       Quand la farine a été incorporée, pétrir avec les mains, de l’extérieur vers l’intérieur du saladier. Ajouter de la farine jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux mains et soit élastique.
5.       Faire des billes de la taille d’un grosse olive.
6.       Etirer la bille entre l'index et le majeur, puis serrer avec le pouce, de façon à ce que la pâte soit très fine à l'endroit où les trois doigts devraient se toucher. Vous obtiendrez quelque chose comme ceci:
7.       Répeter la même opération avec toute la pâte. Oui, ça prendra un moment...
8.       Mélanger le sucre et la cannelle dans une assiette, en fonction de vos gouts.
9.       Mettre une bonne quantité d’huile de tournesol dans une casserole à hauts bords. Ajouter un morceux d'écorce de citron jusqu'à ce qu'il soit doré. Retirer.
10.   Frire les “pestiños” à feu moyen. Ils doivent remonter à la surface dès qu’ils touchent le fond; si ce n’est pas le cas, l’huile pourrait être trop froide. Surveiller la température de l’huile. Ne pas mettre trop de "pestiños" d'un coup, avec cinq ou six c'est suffisant.
11.   Quand les “pestiños” acquièrent une jolie couleur dorée, les sortir sur du papier absorbant afin de retirer l'excès d'huile.
12.   Les passer, encore chauds, dans le mélange sucre-cannelle.
13.   Disposer sur des jolis plats.
14.   Il ne reste plus qu’à nettoyer et prier pour que les “pestiños” durent au moins la moitié de ce que vous aviez prévu...




lunes, 23 de marzo de 2015

Retrato de Ana // Portrait d'Ana




Pastel en barra sobre papel Canson / Bâton de pastel sur papier Canson



Ana tenía ya nueve años cuando su madre me dio una pequeña foto casera para que hiciera su retrato.  El pelele rosa le quedaba muy grande, su cuerpecito se perdía dentro de él… seguro que tenía fotos mejores, pensé, pero ella, por motivos sentimentales, quería que fuese esa. Pues nada, no se hable más…
Aunque a mí no me gustó del todo el resultado,  tanto a Ana como al resto de la familia les gustó mucho.  Pocos días después, por motivos de trabajo, se trasladarían muy lejos de aquí y con esa excusa me invitaron fantástica merendola familiar. Allí,  la mamá de Ana, emocionada, me regaló un pequeño y precioso busto de mujer en escayola, lleno de elegancia, que ella había decorado para mí. Cada día me recuerda a ella.  Y yo espero que ella, a través del retrato de Ana, me recuerde a mí.


                        *****   *****   *****   *****   ***** 


Ana avait déjà neuf ans quand sa mère m’a donné une petite photo domestique afin que je fasse son portrait. La grenouillère rose lui était trop grande,  son petit corps flottait dedans…  j’étais sûre qu’elle avait des photos meilleures, me dis-je, mais elle, par des motifs sentimentaux voulait celle-ci. Bon, affaire classée…
Même si moi,  je n’aimais pas beaucoup le résultat, Ana et le reste de la famille l’ont bien aimé  Quelques jours après, à cause du travail, ils allaient déménager très loin d’ici et avec cette excuse ils m’ont invitée à goûter chez eux avec leur famille. Là, la maman d’Ana, émue, m’a offert un mignon petit buste de femme en plâtre, plein d’élégance, qu’elle avait décoré pour moi. Chaque jour il me la rappelle. Et j’espère que, elle, à travers du portrait d’Ana,  se souviendra de moi.